Sans 12S Ultra, que reste-t-il à Xiaomi sur le segment du très haut de gamme ?

  • Auteur de la discussion Titouan Gourlin
  • Date de début
T

Titouan Gourlin

Visiteur
Traditionnellement, Xiaomi sort un modèle Ultra en nos vertes contrées pour couronner son offre haut de gamme. Il s'agit d'un téléphone capable de tenir la dragée haute en photo aux meilleurs smartphones du marché. On vient d'apprendre que le 12S Ultra ne sortira pas en France. Quelle conséquence pour Xiaomi sur le haut de gamme ? On fait le point.

Xiaomi 12S Ultra
Le Xiaomi 12S Ultra. // Source : Xiaomi

S’il y a bien une chose que l’on n’attendait pas de Xiaomi, c’est sa réserve quand il s’agit de sortir un trillion de modèles sur le marché français, tant le constructeur chinois nous a habitués à une stratégie de saturation. Or l’on vient d’apprendre que les Xiaomi 12S ne sortiront pas en France.

À première vue, trois smartphones de plus ou de moins, ça ne paraît pas bien dramatique (ça ne le sera jamais d’ailleurs). Mais dans la stratégie de Xiaomi sur le haut de gamme, ça commence à faire beaucoup.

Plus d’ultra premium depuis mai 2021​


Car oui, dans la gamme Xiaomi 12S, il y a un modèle que l’on attendait plus que les autres, ni plus ni moins que le Xiaomi 12S Ultra. C’est en effet le premier modèle Ultra annoncé par le géant chinois cette année, puisque le Xiaomi 12 Ultra que l’on attendait n’est jamais venu. Résultat, le dernier smartphone ultra haut de gamme sorti par le groupe en date est… le Xiaomi Mi 11 Ultra commercialisé en mai 2021. Ça commence à faire long.

Les observateurs·rices les plus avisés nous feront remarquer qu’il y a tout de même les Xiaomi 12 et 12 Pro qui sont sortis depuis. Certes, mais s’ils appartiennent bien au segment haut de gamme, difficile de les classer dans le rang de l’ultra premium, où l’on trouve les smartphones les plus équipés de leur génération. Or, aujourd’hui, la place du téléphone le plus haut de gamme de Xiaomi est occupée par le Xiaomi 12 Pro, qui malgré ses qualités certaines (nous lui avions attribué un 8/10), ne tient pas la dragée haute à des Galaxy S22 Ultra, Vivo X80 Pro ou même iPhone 13 Pro en termes de qualité photo.

Xiaomi 12 Pro
Le Xiaomi 12 Pro de dos // Source : Frandroid – Robin Wycke

Pour bien remuer le couteau dans la plaie, ajoutons que le 12S Ultra arrivait avec deux gros arguments en sa faveur. Un capteur un pouce, l’un des seuls du marché, ainsi qu’un tout nouveau partenariat avec Leica. Tout cela ajoutait une belle garniture sur laquelle nous n’aurions pas rechigné. Il va falloir faire disette.

Le virage du Snapdragon 8+ Gen 1 pas si anodin​


Plus largement, la gamme 12S dans son ensemble revêtait une autre mission : proposer des smartphones Xiaomi avec la dernière puce de Qualcomm, le Snapdragon 8+ Gen 1. En face, de nombreux concurrents du fabricant chinois préparent la sortie de nouveaux modèles qui en seront équipés pour la deuxième partie de l’année. Nous ne sommes bien sûr pas à l’abri d’un Xiaomi 12T ou d’un Xiaomi 12i qui s’en équipera, mais pour l’heure cela reste un peu décevant et rien ne l’indique à cette heure.

Le Xiaomi 12S Ultra
Le Xiaomi 12S Ultra // Source : Xiaomi

Ajoutons que la nouvelle puce de Qualcomm est bien loin d’un changement itératif de base, puisqu’elle promet de mieux maîtriser la chauffe, l’un des défauts les plus récurrents des téléphones premium et ultra premium sortis cette année. Lors de la présentation des 12S, Xiaomi a d’ailleurs consacré un long segment à ce sujet de la chauffe, reconnaissant qu’il y avait un problème avec les Xiaomi 12 et soulignant les progrès opérés.

Une impression de recul​


Tout cela donne parfois l’impression que Xiaomi a un peu abandonné le segment ultra premium en 2022 (si tant est qu’ils ne nous réservent pas de surprises). D’un point de vue purement économique, cela a sans doute un sens, puisque le gros des volumes de ventes s’opère sur les modèles moins chers comme les Redmi Note 11. Mais c’est aussi sur le segment de l’ultra premium que l’image d’une marque se construit et c’est la stratégie qui avait été privilégiée jusqu’ici.

On peut donc se demander pourquoi ce changement de cap ? Soit Xiaomi a encore dans ses cartons d’autres modèles Ultra qu’ils réservent pour plus tard dans l’année, soit le géant chinois commence à rationaliser un peu plus ses sorties en fonction des marchés. Si l’on relie cela à ses récents résultats décevants en Europe (-36 % sur le premier trimestre), l’option 2 paraît la plus plausible.



Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Lire la suite ...